Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 07:32

 

 

 

 

musicales4

Nouvelle entorse à la musique Celtique avec ces concerts auxquels j'avais assisté le mois dernier.

Un reportage décalé puisque écrit quelques semaines après l'évènement mais des émotions musicales que j'avais envie de partager.

 

Sart est un village paisible de la commune de Jalhay situé sur les hauteurs de Spa.

J'y ai vécu pendant dix ans et  j'y retourne régulièrement me tenant au courant de son actualité.

 

musicales3

 

Le 3 mai 2014, les Musicales de Sart proposaient un parcours à la carte avec cinq scènes sur la Place de Sart.

D'abord il faut préciser que les "Musicales" avaient commencé le vendredi 2 mai par un concert d'ouverture donné par l'Harmonie de Sart-Charneux.

Forte de plus de 40 musiciens, l'Harmonie de Sart-Charneux joue un réprtoire qui n'a plus grand chose à voir avec celui d'une simple fanfare.

Dirigés par Hugo Pasqualini, ces musiciens amateurs interprètent avec beaucoup de maîtrise des musiques de Verdi, de Strauss, de Rossini, de Mozart ainsi des des musiques de films ou de la chanson Française (Brel, Nougaro, Aznavour...).

 

 

L'organisation de la journée du 3 mai prévoyait que chaque groupe se produisait en mini-concerts d'environ 30 minutes qui permettait aux spectateurs de circuler d'une scène à l'autre.

La tranche horaire suivante, les divers artistes jouaient de nouveau et ainsi de suite, chacun des groupes faisant en tout quatre passages répartis entre 15 h et 20 h.

 

En "lever de rideau" le public avait d'abord droit à un nouveau concert de l'Harmonie de Sart-Charneux suivi d'une synpathique initiation à la musique interprétée par des enfants du village

 

Ensuite, il y avait donc une scène classique dans l'Eglise de Sart avec l'orchestre Jean-Noel Hamal qui proposait un répertoire varié allant de la musique Baroque à celle de 20 ème siècle.

 

Une scène "Balkanique" avec l'ensemble Bernard Orchestar.

Orchestre composé principalement de "cuivres" et de percussions qui joue de la musique traditionnelle de la région des Balkans plus des compositions.

 

Une scène "Latino" avec Chouval Brass , un groupe de cinq musciens qui interprète des airs d'Amérique du Sud et des Caraïbes. Musiques latines et funk dans un style très énergique.

 

Une scène "Folk" avec Jacques Stotzem et une scène "Jazz" avec Jazz Infinity.

 

 

 

J'étais venu pour revoir ce guitariste fabuleux qu'est le Verviétois Jacques Stotzem .

 

musicales12

 

Je vous ai déjà parlé de lui dans deux articles précédents.

Musicien de renommée internationale Jacques Stotzem fait vibrer les cordes de sa guitare au rythme du blues, du jazz du rock et du folk depuis de nombreuses années.

Adepte du finger-picking, Jacques d'une part reprend avec une maîtrise incroyable des classiques de Rory Gallagher, de Jimi Hendrix, des Beatles... et d'autre part joue ses nombreuses compositions.

 

 

 

 

 

Véritable magicien Jacques fait toujours reculer un peu plus les frontières du possible par rapport à la musique qu'il tire de cette guitare, une simple guitare acoustique à six cordes !

 

musicales11

 

Ses prestations furent appréciées à leur juste valeur et constituèrent une fois de plus un GRAND moment musical.

 

 

 

 

 

 

J'avais aussi envie de découvrir Jazz Infinity.

Bercé par la chanson Française et le jazz durant mon enfance (et donc bien avant de tomber dans la marmite de la musique celtique) j'ai toujours eu de la synpathie pour ce style musical.

 

 

Ma préférence allant aux petites formations, je ne pouvais qu'être attiré par le trio Jazz Infinity.

 

musicles9

 

 

Ce groupe fut formé en 2008 par trois jeunes fraîchement diplômés de l'Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur.

Passionnés par le jazz, Alexia Saffery (chant), Thibault Collienne (saxophone) et Adrien Larock (piano) ont eu envie de re-visiter les grands classiques de cette musique.

Par de nouveaux arrangements et avec certaines influences pop ces trois jeunes artistes élargissent leur répertoire en proposant des mélodies rythmées ou plus suaves.

Des musiques à la fois entraînantes et subtiles dans lesquelles on ressent toute leur créativité.

 

 

Alexia Saffery commence le chant dès l'âge de 12 ans.

 

musicales6

 

Elle obtient son premier Master en chant en 2009.

Une fois diplômée elle suivra encore d'autres cours de perfectionnement au Danemark et à Londres et s'orientera vers divers styles musicaux.

Durant les dernières années, Alexia Saffery va participer à diverses productions dans la musique classique, la variété, le jazz et la comédie musicale.

En tant que soprano, elle fait partie du groupe Witloof Bay avec lequel elle participera à l'Eurovision en 2011.

Actuellement, elle continue à se perfectionner et enseigne le chant dans diverses écoles.

 

 

Thibault Collienne débute le saxophone à l'âge de 11 ans.

 

musicales8

 

 

Il fait son apprentissage d'abord au conservatoire de Verviers puis à l'INEP de Namur.

Il poursuit une formation classique en Allemagne durant son projet Erasmus tout en continuant à pratiquer le jazz.

Actuellement il continue encore à se perfectionner aux Pays-Bas.

Thibault Collienne qui a fait partie de plusieurs formations a déjà joué dans divers festivals de jazz en Europe.

 

 

 

Ardien Larock débuta le piano à l'âge de 5 ans et démarra sa formation à l'académie O.V.A. jusqu'en 2003.

 

musicales7

 

 

Ensuite l'INEP de Namur ou il termina son Master de piano avec une grande distinction.

Après cela, conservatoire de jazz à Bruxelles puis l'enseignement en tant que professeur à l'INEP puis au conservatoire de Verviers.

Compositeur et arrangeur, Adrien joue aussi des claviers et de la guitare.

 

 

Donc de très solides références musicales pour ces trois jeunes musiciens.

Pas étonnant que j'aie tout de suite été sous le charme de Jazz Infinity.

Sans connaître ou presque les morceaux j'ai vraiment apprécié leur façon de jouer tout en finesse et la voix toute en variations d' Alexia Saffery.

 

musicales10

 

Avec de terribles solos, Thibault Collienne fait chanter son saxophone.

Aux claviers, Adrien Larock propose des sonorités de piano mais aussi de contre-basse qui donnent l'impression qu'il y a un quatrième musicien sur scène.

En plus de son dynamisme, Alexia Saffery, transmet beaucoup d'émotion dans sa manière de chanter.

 

J'ai donc particulièrement apprécié ce concert.

Pour l'instant, Jazz Infinity n'a enregistré qu'un mini-cd de 4 titres (que je me suis empressé d'acheter et qui est très agréable à écouter).

 

musicales2

 

Si vous aimez le jazz et que ce trio passe par chez vous, ne le manquez pas.

 

Pour écouter : link (musique)

 

 

 

Pour clôturer ce festival en beauté, les Musicales de Sart avaient invité Perry Rose.

J'ai déjà parlé à plusieurs reprises de ce chanteur Belgo-Irlandais qui tourne en Belgique, en France et en Suisse depuis longtemps déjà.

(Perry Rose, Luc Pilartz et Didier Laloy à Dison)

 

Chanteur folk-rock, Perry est assez connu chez nous et on le retrouve souvent dans les festivals musicaux.

J'ai eu l'occasion de le voir plusieurs fois sur scène.

Chaque fois, c'étaient des spectacles folk.

Entouré de Didier Laloy, Aurélie Dorzée, Luc Pilartz, Perry Rose faisait apprécier ses qualités vocales mais aussi ses talents de guitariste et de joueur de bodhran.

Son répertoire pourtant ne s'apparente pas à la musique traditionnelle irlandaise.

Mais ses amis musiciens "habillaient" ses chansons de sonorités folk (violons, accordéon) et les prolongaient parfois pas des gigues ou des reels endiablés.

 

En fait, Perry Rose est principalement un chanteur folk-rock et même très rock par moments.

 

musicales1

 

C'est cet aspect de son répertoire qu'il a présenté dans son concert à Sart.

A la guitare et parfois aux claviers, Perry Rose est accompagné par trois musiciens : Ben Poncin à la basse, Yves Baibay à la batterie et Didier Dessers à la guitare électrique, au banjo et aux claviers.

 

 

 

 

 

Comme d'habitude, Perry est très synpa sur scène et n'arrête pas de dialoguer avec le public.

sa manière de chanter est entraînante, il utiise bien sa voix en ponctuant souvent ses phrases de "yeah", "yeah"...qui augmentent l'engouement des spectateurs qui ne demandent qu'à participer.

Très dynamique sur scène, Perry n'arrête pas de bouger.

Ses accompagnateurs sont d'un très bon niveau et donnent beaucoup de relief à ses musiques.

Avec le banjo, Didier Dessers donne une petite coloration folk à certaines chansons.

Ce musicien est également très fort à la guitare électrique. Un instrument dont Perry joue aussi dans certains titres.

Ben Poncin passe de la basse électrique à la contrebasse électrique avec le même bonheur.

Quant au batteur il est également d'un excellent niveau.

Vraiment un excellent concert avec quatre très bons musiciens.

Perry Rose interprétant entre autre des titres comme "Your Company", "Carry On" ou encore le très connu "Glasgow" repris en coeur par toute l'assemblée.

C'était la première fois que je le voyais dans un spectacle plus rock mais je n'ai pas été déçu.

 

 

 

 

 

11 heures du soir, il était temps de prendre congé des copains et de rentrer à la maison avec la tête pleine de jolies notes issues de cette belle journée aux Musicales de Sart.

On en redemande.

 

musicales5

 

 

 

 

 

Merci à Bertrand Mignon pour toutes ces belles photos.

Et merci aux organisateurs pour cette belle promenade musicale.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Claudine /canelle 01/06/2014 09:49

Merci à toi pour ce partage musical , je ne connaissais pas ces "Musicales "
Merci pour toutes tes explications !!
Bonne journée à toi Rakaniac
Bises

Laret 01/06/2014 09:47

Tres interessante initiative,malheureusement un peu loin de chez moi....Je ne suis pas trop attiré par le jazz..Mais la virtuosité de Jacques Stotzem,et la présence du sympathique Perry
Rose.....Bon dimanche,Jean-Pierre

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Les albums de ma jeunesse (22) Andy M. Stewart & Manus Lunny : At it again
    Cette fois un mélange de musiques écossaises et irlandaises avec ce vinyle qui date de 1990 et qui sera un de mes derniers car un an plus tard je passais au format cd. Un duo donc entre le guitariste et joueur de bouzouki Manus Lunny et le chanteur écossais...
  • Les albums de ma jeunesse (21) : Andy Irvine & Paul Brady
    Dans la continuité de mes découvertes à retardement depuis le groupe Planxty (1985) je m'étais efforcé de me procurer tous les albums manquants à ma collection. J'ai donc trouvé (chez Green Linnet, USA) ce disque enregistré par Paul Brady et Andy Irvine...
  • Les albums de ma jeunesse (20) Kevin Burke & Micheal O' Domhnaill : Promenade
    J'avais déjà chroniqué deux fois ce duo mais je voulais y revenir dans cette série de LP qui ont marqué la fin de ma jeunesse. Ici on se retrouve fin des années '80 ou début des années '90 suite aux découvertes de 1985 à la Fnac de Bruxelles. J'avais...
  • Les albums de ma jeunesse (19) Christy Moore : Ordinary Man
    C'est à la Fnac (mais cette fois à Liège) que j'ai acheté ce vinyle fin des années '80. J'avais découvert Christy Moore quelques années plus tôt avec le groupe Planxty et j'avais directement aimé ce chanteur. Après la séparation de Planxty, Christy avait...
  • Les albums de ma jeunesse (18) : Stockton's Wing "Light in the Western Sky"
    C'est durant les années '80 que j'ai découvert les Stockton's Wing en achetant ce vinyle. Paru en 1982 "Light in the Western Sky" était déjà le troisième opus de ce groupe. Originaires de Ennis dans le Conté de Clare, Paul Roche (flûte & whistles), Kieran...
  • MoïRa : Sortie de "A New Age"
    A plusieurs reprises j'ai déjà ouvert ce blog à des artistes qui ne sont pas spécifiquement "celtiques". C'est le cas pour la chanteuse MoïRa que l'on pourrait d'avantage classer en chanson ... En janvier de cette année je vous avais présenté la chanteuse...
  • Les albums de ma jeunesse (17) : Patrick Street
    Tout comme Silly Wizard, J'ai découvert "Patrick Street" au tout début des années '90 dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Les Américains faisaient de beaux efforts de marketing en y présentant les groupes avec les noms des musiciens, le type...
  • Les albums de ma jeunesse (16) : Silly Wizard "A glint of silver"
    C'est seulement au tout début des années '90 que j'ai découvert ce groupe écossais via ce trente-trois tours commandé chez Green Linnet aux U.S.A. A l'époque j'avais déjà plus de trente ans mais je considère tout de même ce disque comme un album de ma...
  • Les albums de ma jeunesse (15) : Fairport Convention "Liege and Lief"
    En 1977, Alan Stivell sort "Raok Dilestra" un disque consacré à l'Histoire de la Bretagne. Il est accompagné par de nombreux musiciens sur ce disque. Cependant deux titres "Gwrizad Diffenet" (Racines interdites) et "Naw Breton Ba' Prizon" (Neuf bretons...
  • Les albums de ma jeunesse (14) Moving Hearts "The Storm"
    Troisième album acheté à la Fnac en 1985 avec ce 33 tours des Moving Hearts. Ici aussi j'avais pris le train en marche car il s'agissait déjà du quatrième opus de ce groupe. En effet en 1981 Donal Lunny et Christy Moore (alors membres de Planxty) avaient...