Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 21:14
Les albums de ma jeunesse (16) : Silly Wizard "A glint of silver"

C'est seulement au tout début des années '90 que j'ai découvert ce groupe écossais via ce trente-trois tours commandé chez Green Linnet aux U.S.A.

A l'époque j'avais déjà plus de trente ans mais je considère tout de même ce disque comme un album de ma jeunesse.

En fait "A glint of silver" était déjà le septième opus de ce groupe formé en 1970. Là aussi je prenais le train en marche d'autant qu'ils venaient de se séparer deux ou trois ans plus tôt en 1988.

J'ai directement été sous le charme de la musique de ce band.

Tant les chansons que les instrumentaux joués avec une rare énergie me plaisaient énormément.

En 1970, alors qu'ils étaient encore étudiants à Edimbourg ,Gordon Jones (guitare, bodhran, bouzouki) et Bob Thomas (guitare, mandoline, banjo, concertina) forment d'abord un duo qui interprète de la musique traditionnelle.

En 1972 Bill Watkins (guitare, chant, fiddle) se joint à eux et ce trio joue en amateurs sous différents noms.

Chris Pritchard (chant) remplace ensuite Bill Watkins retourné en Angleterre et ils prennent le nom de Silly Wizard et donnent un premier concert en Ecosse.

Le violoniste John Cunningham les rejoint également en 1972 et ils commencent à faire quelques tournées toujours en amateurs.

Le chanteur Madelaine Taylor remplace Chris Pritchard et un premier projet d'enregistrement voit le jour en 1973. Ce projet fera cependant long feu car Taylor quittera rapidement le groupe et le disque ne se fera jamais.

Andy M. Stewart (chant, banjo, mandoline) et Neil Adam (basse, harmonium) rejoignent alors le groupe en 1974. 

L'année suivante ils décident de nouveau d'enregistrer un album.

Cette fois ils sont rejoints par l'accordéoniste Freeland Barbour et par Alastair Donaldson (basse & flûte) qui a lui-même remplacé Neil Adam en 1975.  

Après tous ces changements de musiciens un premier vinyle éponyme verra finalement le jour en 1976.

Disque qui était difficile à trouver mais qui a quand même été réédité en cd il y a peu sous le titres "The early years" ( un ami me l'a fait découvrir récemment et je l'en remercie au passage).

A partir de ce moment Silly Wizard est devenu professionnel et à commencé à tourner tant au Royaume Uni qu'en Europe.

Groupe décidément instable au niveau de ses membres, Silly Wizard allait encore connaître les départs de Alastair Donaldson et Freeland Barbour remplacés respectivement par le bassiste Martin Hadden et l'accordéoniste Phil Cunningham (frère de John) qui avait à peine 16 ans !

Avec cette formation ils enregistrent un second album Caledonia's Hardy Sons en 1978.

Après le départ de Bob Thomas en 1979, le groupe gardera alors une formation plus ou moins définitive à cinq musiciens durant une dizaine d'années.

Si ce n'est que Johnny Cunningham s'en ira vivre aux Etats Unis à partir de 1980 et ne sera pas présent sur certains des albums suivants (et remplacé dès lors par Dougie MacLean).

En ce qui me concerne, je me suis bien entendu procuré ces disques plus tard en version cd.

 

Les albums de ma jeunesse (16) : Silly Wizard "A glint of silver"

"A glint of Silver" par contre a bien été enregistré comme le montre cette photo avec les cinq membres du groupe "stabilisé" en 1979.

Avec en invitée Kathy Stewart qui fait des vocaux sur deux titres dont la chanson ci-dessous.

Dans les huit titres de ce disque, une partie sont des traditionnels, les autres musiques ont été composées par Phil tandis qu'Andy a écrit les paroles de certaines chansons.

Ce qui faisait la force de Silly Wizard c'était leur virtuosité.

Si Gordon Jones et Martin Hadden étaient d'avantage des accompagnateurs très importants pour rythmer l'ensemble grâce à leur basse, leurs guitares ou le bodhran , les deux frères Cunningham par leur talent et Andy M. Stewart grâce à sa voix donnaient un qualité irrésistible à ce groupe. 

J'adorais le jeu très précis et mélodieux du violon de John Cunningham. Son style est fort différent des violonistes irlandais.

En Ecosse ils ne jouent pas de la même manière. D'une certaine façon plus proche d'une interprétation "classique". 

Phil Cunningham lui c'est encore un autre phénomène.

Non content d'être un virtuose de l'accordéon, il joue aussi des claviers, du mandole, de la guitare, des whistles et fait des vocaux sur la plupart des chansons.

Son jeu à l'accordéon est vraiment unique parce qu'il appuie plus fort sur certaines touches ce qui rend la mélodie qu'il joue plus entraînante.

Je trouve que cette manière de jouer en "insistant" accroche particulièrement l'auditeur.

 

Cette chanson qui illustre les révoltes entre les Jacobites écossais (XVIIIème siècle) qui soutiennent le prince Charles Stewart (Cherlie) et l'Angleterre est particulièrement captivante.

La voix d'Andy donne vraiment envie de chanter avec lui (même si les paroles en anglais d'Ecosse ne sont pas faciles à comprendre). 

 

Les albums de ma jeunesse (16) : Silly Wizard "A glint of silver"

Ce qui a intensifié ma passion pour Silly Wizard est aussi le fait que peu de temps après j'achetais toujours chez Green Linnet une cassette vidéo avec un de leurs derniers concerts aux U.S.A. en 1988.

"Silly Wizard live à Center Stage" fut pour moi une seconde "révélation".

Après les avoir écouté sur disque, je pouvais les voir en train de jouer.

Même si les images ne sont pas de très bonne qualité et que les présentations des chansons sont parfois longues, cette cassette est un must pour tous les fans de ce band.

Un concert de plus d'une heure trente avec des reprises de nombreux titres de "A glint of Silver" plus une série d'autres des disques précédents.

Les cinq musiciens en grande forme sur scène qui n'arrêtent pas de plaisanter entre eux et avec le public en décrivant les chansons ou les instrumentaux.

Il y a dans cette vidéo un duo des frères Cunningham qui dure une dizaine (!) de minutes où ils jouent des airs écossais et irlandais. Leur complicité et leurs facéties sont incroyables (sur la vidéo de 1h07' à 1 h18')

Ce medley leur donne d'ailleurs une standing ovation de tout un public enthousiasmé.

Et Andy M. Stewart de plaisanter "They play really fast that only the dogs can hear them" (Ils jouent tellement vite que seulement les chiens peuvent les entendre).

Tirée de ce disque une de mes chansons préférées "Willie Archer" mais cette fois la version de cette vidéo.

Ce concert se trouve intégralement sur You Tube, je vous le conseille vraiment. 

 

1988 fut la dernière année d'existence des Silly Wizard qui se séparèrent après un dernier concert en avril aux Etats Unis.

Ils en profitèrent d'ailleurs pour sortir un live "Live Wizardry" cette même année.

En 2012, Martin Hadden a produit le cd "Live Again" mais il s'agissait d'un enregistrement de 1983.

Les albums de ma jeunesse (16) : Silly Wizard "A glint of silver"

Après leur séparation, Gordon Jones s'est orienté vers d'autres projets.

Martin Hadden a créé sa propre maison de disques (Birnam cd) et s'est lancé dans la production musicale.

Andy M. Stewart a entamé une carrière en solo collaborant entre autre avec...Phil Cunningham, Manus Lunny, Gerry O' Beirne.

Johnny et Phil Cunningham ont créé le groupe Relativity avec Triona et Micheal O' Domhnaill. 

Phil est ensuite rentré en Ecosse pour faire une carrière de compositeur solo et former un autre duo avec le violoniste Aly Bain.

Johnny de son côté est resté aux States pour devenir ensuite membre du groupe Nightnoise puis du Celtic Fiddle Festival avec kevin Burke et Christian Lemaître.

Ci-dessous un dernier extrait de ce vinyle avec cette jolie chanson traditionnelle arrangée par Silly Wizard.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Claudine/canelle 06/05/2020 09:59

Coucou , désolée de ne pas être très présente sur tes pages , j'avoue que le confinement ne me réussit pas vraiment ..par contre j'ai lu et relu tous tes articles sur tes albums de jeunesse
Magnifique richesse musicale que tout ça ..je ne connaissais pas tous ces musiciens donc les découvertes n'ont ete que meilleures
J'espère que tout va bien pour toi ..
Bises et bonne journée

Rakaniac 06/05/2020 14:37

Bonjour Claudine et merci d'avoir lu me articles. Bien entendu la période que nous vivons est triste pour tout le monde. J'essaie de m'occuper au mieux en espérant que tout cela se termine un jour. Courage à toi aussi.

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Les albums de ma jeunesse (24) Dick Gaughan & Andy Irvine : Parallel Lines
    Toujours à la recherche de disques d'Andy Irvine, j'avais découvert ce trente-trois tours dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Après une tournée en Allemagne en 1980 Andy Irvine et Dick Gaughan s'étaient retrouvés pour des enregistrements en compagnie...
  • Les albums de ma jeunesse (23) Davy Spillane : Atlantic Bridge
    Né à Dublin en 1959, Davy Spillane encouragé par son père se met à l'apprentissage de l'uilleann pipe dès l'âge de douze ans et ce parallèlement à l'étude du tin whistle (qui est un instrument de base par lequel passent de très nombreux jeunes musiciens)....
  • Les albums de ma jeunesse (22) Andy M. Stewart & Manus Lunny : At it again
    Cette fois un mélange de musiques écossaises et irlandaises avec ce vinyle qui date de 1990 et qui sera un de mes derniers car un an plus tard je passais au format cd. Un duo donc entre le guitariste et joueur de bouzouki Manus Lunny et le chanteur écossais...
  • Les albums de ma jeunesse (21) : Andy Irvine & Paul Brady
    Dans la continuité de mes découvertes à retardement depuis le groupe Planxty (1985) je m'étais efforcé de me procurer tous les albums manquants à ma collection. J'ai donc trouvé (chez Green Linnet, USA) ce disque enregistré par Paul Brady et Andy Irvine...
  • Les albums de ma jeunesse (20) Kevin Burke & Micheal O' Domhnaill : Promenade
    J'avais déjà chroniqué deux fois ce duo mais je voulais y revenir dans cette série de LP qui ont marqué la fin de ma jeunesse. Ici on se retrouve fin des années '80 ou début des années '90 suite aux découvertes de 1985 à la Fnac de Bruxelles. J'avais...
  • Les albums de ma jeunesse (19) Christy Moore : Ordinary Man
    C'est à la Fnac (mais cette fois à Liège) que j'ai acheté ce vinyle fin des années '80. J'avais découvert Christy Moore quelques années plus tôt avec le groupe Planxty et j'avais directement aimé ce chanteur. Après la séparation de Planxty, Christy avait...
  • Les albums de ma jeunesse (18) : Stockton's Wing "Light in the Western Sky"
    C'est durant les années '80 que j'ai découvert les Stockton's Wing en achetant ce vinyle. Paru en 1982 "Light in the Western Sky" était déjà le troisième opus de ce groupe. Originaires de Ennis dans le Conté de Clare, Paul Roche (flûte & whistles), Kieran...
  • MoïRa : Sortie de "A New Age"
    A plusieurs reprises j'ai déjà ouvert ce blog à des artistes qui ne sont pas spécifiquement "celtiques". C'est le cas pour la chanteuse MoïRa que l'on pourrait d'avantage classer en chanson ... En janvier de cette année je vous avais présenté la chanteuse...
  • Les albums de ma jeunesse (17) : Patrick Street
    Tout comme Silly Wizard, J'ai découvert "Patrick Street" au tout début des années '90 dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Les Américains faisaient de beaux efforts de marketing en y présentant les groupes avec les noms des musiciens, le type...
  • Les albums de ma jeunesse (16) : Silly Wizard "A glint of silver"
    C'est seulement au tout début des années '90 que j'ai découvert ce groupe écossais via ce trente-trois tours commandé chez Green Linnet aux U.S.A. A l'époque j'avais déjà plus de trente ans mais je considère tout de même ce disque comme un album de ma...