Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 11:01
Les albums de ma jeunesse (8) The Tannahill Weavers : The old woman's dance

En 2018 les Tannahill Weavers ont fêté leurs cinquante ans d'existence en sortant un nouvel album "Orach" dans lequel ils ont invité toute une série d'anciens membres et autres amis musiciens.

C'est en effet en 1968 que Roy Gullane (guitare et chant), Phil Smilie (flûtes) et quelques autres avaient formé ce groupe écossais qui allait devenir professionnel après quelques années.

Les "Tannies" allaient rapidement se faire connaître bien au delà d'Edimbourg.

Leurs succès en concerts allait bientôt les pousser à enregistrer un premier 33 tours en 1976 "Are Ye Sleeping Maggie".

Depuis Stivell en 1972 j'étais fan de musique celtique et je connaissais quelques groupe mais je ne savais absolument rien de la musique écossaise.

En 1978, passant chez le disquaire alors que j'étais étudiant, je tombe sur la pochette amusante de ce disque "The old woman's dance" que je décide aussitôt d'acheter.

Dès la première écoute je fus conquis par ces voix, ces cornemuses et ces flûtes et aussi par le tempo de certains morceaux.

De la cornemuse certes mais pas du tout monotone car mêlée à d'autres instruments.

Des mélodies pour la plupart inconnues mais tellement belles, et puis ces chants on ne peut plus rythmés, j'ai très vite été pris par cette musique. 

   

Dans ce disque de 1978, Roy Gullane est au chant, au banjo tenor et à la guitare. Phil Smilie joue des flûtes et whistles et du bodhran ainsi que des vocaux. Mike Ward est le violoniste du groupe, il joue aussi de la guitare. Hudson Swan est au bouzouki, au glockenspiel et à l'harmonium. Enfin Alan Mac Leod est aux cornemuses, aux whistles et au bodhran.

Les albums de ma jeunesse (8) The Tannahill Weavers : The old woman's dance

L'écoute approfondie et répétée de ce seul album a fait de moi un fan incontournable des Tannahill Weavers.

Par la suite j'ai écumé les disquaires puis la médiathèque et le Net afin de me procurer tout leurs disques (il y en a 16).

Jouer leurs morceaux (ceux pas trop rapides) aux whistles est également pour moi un must, un plaisir sans cesse renouvelé tant ces ballades de Roy Gullane sont envoûtantes.

Une partie des chansons sont en anglais et le reste en scots (rien à voir avec le gaélique).

Cette langue est proche de l'anglais mais avec certains mots qui sont transformés : yon = your, britter = brother, twa = two, awa = away etc... Il y a aussi de nombreuses élisions.

Donc ce n'est pas toujours facile à comprendre...mais qu'importe.

...Bonnie was yon rosie briar,

  that bloomed sae far frae haunt o'man,

  Bonnie she and o' how dear,

  it shaded frae the evening sun...

En 2010, j'avais eu la chance (car ils viennent rarement en Belgique) de les voir en concert près de chez moi à Dison.

Un merveilleux souvenir que cette soirée qui m'avait aussi permis d'échanger quelques mots avec mon idole Roy Gullane à la fin du spectacle.

Voir les Tannahill Weavers (qui faisaient partie de moi depuis mes 21 ans) en live ce fut quelque chose de magique !

La chanson ci-dessus a été écrite par le poète écossais Robert Burns (auteur de très nombreux textes).

Une fois de plus on peut admirer les harmonies vocales de Roy, Phil, Hudson et Mike mais aussi le talent incroyable de Alan Mac Leod à la cornemuse.

Au fil des années, les Tannies ont (pour des raisons que j'ignore) régulièrement changé de piper.

Alan qui joue sur les premiers albums reste pourtant mon préféré (un jeu puissant sans aucune distorsion).

Composée par Robert Tannahill, la chanson suivante fait aussi partie de mes favorites.

Une mélodie douce et calme avec un texte assez poétique.

A la fin, les whistles mélangées aux notes de glockenspiel mènent à la rêverie.

Les albums de ma jeunesse (8) The Tannahill Weavers : The old woman's dance

Après les Tannies, j'ai découvert de nombreux autres groupes en Ecosse (Ossian, Boys of the Lough, Battlefield band, Silly Wizard, Capercaillie, Old Blind Dogs, Runrig...) mais après tant d'années ils demeurent mes favoris.

Alors encore un dernier extrait de ce disque qui aura vraiment marqué ma jeunesse.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Les albums de ma jeunesse (25) Runrig : Play Gaelic
    C'est en août 1984 que j'ai découvert ce groupe originaire de l'île de Skye en Ecosse. Ce jour-là FR3 diffusait une émission qui couvrait le Festival Interceltique de Lorient. A l'époque je n'avais pas de magnétoscope et j'avais donc enregistré le son...
  • Les albums de ma jeunesse (24) Dick Gaughan & Andy Irvine : Parallel Lines
    Toujours à la recherche de disques d'Andy Irvine, j'avais découvert ce trente-trois tours dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Après une tournée en Allemagne en 1980 Andy Irvine et Dick Gaughan s'étaient retrouvés pour des enregistrements en compagnie...
  • Les albums de ma jeunesse (23) Davy Spillane : Atlantic Bridge
    Né à Dublin en 1959, Davy Spillane encouragé par son père se met à l'apprentissage de l'uilleann pipe dès l'âge de douze ans et ce parallèlement à l'étude du tin whistle (qui est un instrument de base par lequel passent de très nombreux jeunes musiciens)....
  • Les albums de ma jeunesse (22) Andy M. Stewart & Manus Lunny : At it again
    Cette fois un mélange de musiques écossaises et irlandaises avec ce vinyle qui date de 1990 et qui sera un de mes derniers car un an plus tard je passais au format cd. Un duo donc entre le guitariste et joueur de bouzouki Manus Lunny et le chanteur écossais...
  • Les albums de ma jeunesse (21) : Andy Irvine & Paul Brady
    Dans la continuité de mes découvertes à retardement depuis le groupe Planxty (1985) je m'étais efforcé de me procurer tous les albums manquants à ma collection. J'ai donc trouvé (chez Green Linnet, USA) ce disque enregistré par Paul Brady et Andy Irvine...
  • Les albums de ma jeunesse (20) Kevin Burke & Micheal O' Domhnaill : Promenade
    J'avais déjà chroniqué deux fois ce duo mais je voulais y revenir dans cette série de LP qui ont marqué la fin de ma jeunesse. Ici on se retrouve fin des années '80 ou début des années '90 suite aux découvertes de 1985 à la Fnac de Bruxelles. J'avais...
  • Les albums de ma jeunesse (19) Christy Moore : Ordinary Man
    C'est à la Fnac (mais cette fois à Liège) que j'ai acheté ce vinyle fin des années '80. J'avais découvert Christy Moore quelques années plus tôt avec le groupe Planxty et j'avais directement aimé ce chanteur. Après la séparation de Planxty, Christy avait...
  • Les albums de ma jeunesse (18) : Stockton's Wing "Light in the Western Sky"
    C'est durant les années '80 que j'ai découvert les Stockton's Wing en achetant ce vinyle. Paru en 1982 "Light in the Western Sky" était déjà le troisième opus de ce groupe. Originaires de Ennis dans le Conté de Clare, Paul Roche (flûte & whistles), Kieran...
  • MoïRa : Sortie de "A New Age"
    A plusieurs reprises j'ai déjà ouvert ce blog à des artistes qui ne sont pas spécifiquement "celtiques". C'est le cas pour la chanteuse MoïRa que l'on pourrait d'avantage classer en chanson ... En janvier de cette année je vous avais présenté la chanteuse...
  • Les albums de ma jeunesse (17) : Patrick Street
    Tout comme Silly Wizard, J'ai découvert "Patrick Street" au tout début des années '90 dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Les Américains faisaient de beaux efforts de marketing en y présentant les groupes avec les noms des musiciens, le type...