Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2018 1 20 /08 /août /2018 20:12
Steve Waring

J'ai trouvé sur une brocante il y a deux jours un vieux trente-trois tours de Steve Waring.

Je connais cet artiste depuis longtemps puisqu'il a un peu collaboré avec Alan Stivell au début des années '70.

Durant cette décennie j'ai appris à découvrir ce chanteur en achetant trois de ses albums.

"Le banjo américain", "Ring Dingue Dongue" et "Guitare américaine" (en duo avec Roger Mason).

Ces trois disques enregistrés au Chant du Monde qui avait la particularité d' éditer des pochettes triptyques qui permettaient d'imprimer d'avantage d'informations (textes, photos, tablatures...) à propos du disque.

Steve Waring est né en 1943 à Abington en Pennsylvanie (U.S.A.).

Très jeune il se met à l'apprentissage du banjo et de la guitare, instruments dont il deviendra virtuose.

Vers 13-14 ans il s'intéresse au folklore de son pays.

Après avoir terminé ses études il décide d'émigrer à Paris en 1965 pour étudier le mime et l'acrobatie.

En 1966, il sort un premier 33 tours de chansons folk " We shall not be moved".

A l'époque il fréquente le Centre américain de Paris exploité par Lionel Rocheman.

Dans cette salle sont organisés des "Hootenanies", des concerts de jeunes artistes.

C'est là que vont débuter le violoniste John Wright, Alan Stivell, les guitaristes Marcel Dadi et Roger Mason, le chanteur Claude Besson et bien d'autres.

Stivell invitera d'ailleurs Steve Waring et Roger Mason à l'accompagner sur son album "Reflets" en 1970.

Et en 1971 Steve va co-écrire avec Alan "The wind of Keltia" qui sortira d'abord en 45 tours avant de devenir la chanson qui démarrera l'album à L'Olympia en '72.

Steve Waring est un des premiers guitaristes à introduire le "picking" (technique du pouce indépendant, le pouce jouant une mélodie différente de celle jouée par les autre doigts de la main droite).

Une manière de jouer qu'il utilise également au banjo.

Depuis qu'il vit en France Steve a également voulu voyager et séjourner en Afrique.

Se familiarisant aussi avec certaines musique africaines et collaborant avec des musiciens locaux comme Lamine Conté (Kora).

En même temps ses rencontres musicales en Afrique lui font découvrir l'engouement des enfants pour ses chansons.

Cela va lui donner l'idée de poursuivre plus tard dans cette direction.

Cependant les années '70 représentent avant tout la période folk de sa carrière.

Comme en témoigne ce disque de guitare américaine enregistré avec Roger Mason et dont voici quelques extraits.

 

 

Steve Waring

J'ai donc déniché ce disque "Les grenouilles" sur la brocante et me suis empressé de le numériser.

Enregistré en 1970 Steve au banjo et à la guitare est accompagné par Artus Avalon à la harpe et au whistles, John Wright à la guimbarde, Roger Mason aux cuillers et Marc Rocheman à la deuxième guitare.

Sur ce disque des chansons folk de Tom Paxton et Woody Guthrie, du folklore anglais comme

"The cuckoo", des compositions de Steve mais aussi de premières comptines pour enfants comme "Le matou revient" et "Les grenouilles".

Cette chanson qui restera une des plus connues du répertoire de Steve.

 

C'est à partir des année '80 que Steve Waring va principalement se consacrer à la chanson pour enfants.

Depuis 1966, il a enregistré une trentaine de disques.

Travaillant aussi pour le théâtre et la télévision et dans le domaine de la santé en pédiatrie.

Il remporte encore d'autres succès avec ses chansons "La baleine bleue", "L'ogresse" ou bien "Le ramoneur rouge".

Des albums pour enfants avec des bruitages, l'utilisation d'instruments divers et variés où il s'entoure d'une bande de joyeux musiciens.

Au fil de sa discographie, Steve Waring s'autorise de temps à autre des retours vers le blues et le folk américain comme en 1993 en concert avec le chanteur Graeme Allright ou en 1998 avec le cd "Blues" ou encore "Les vacances de Woody" en hommage à Woody Guthrie.

A plus de 75 ans, il est encore bien actif sur la scène internationale.

Ci-dessous un autre extrait du vinyle "Les grenouilles" avec cette chanson "Le matou revient" qui est l'adaptation d'un traditionnel anglo-saxon.

Même si ses disques sont parfois anciens n'hésitez pas découvrir ou ré-écouter cet artiste plein de poésie, d'humour et de talent musical.

 

Steve Waring
Partager cet article
Repost0

commentaires

Marie-Hélène 21/08/2018 21:30

Bonsoir. Je connaissais le nom de Steve Warings, cet anglophone qui chante en français me fait penser à Graeme Allwright ce qui est plus que flatteur ! Très agréable. Bises et belle soirée

Claudine/canelle 21/08/2018 09:38

Bonjour
Jolie reconversion , ces chansons sont vraiment attachantes , je les garde pour les faire ecouter à mes petits enfants..
Bises et bonne journée

Rakaniac 24/08/2018 21:28

Nul doute qu'ils apprécieront. Bonne journée à toi Claudine, bises.

Rakaniac 24/08/2018 21:26

Merci Marie-Hélène, je pense qu'il est d'avantage connu en tant que chanteur pour enfant que comme chanteur folk. Bien entendu c'était dans les années '70. Merci de ta fidélité, bises.

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Les albums de ma jeunesse (25) Runrig : Play Gaelic
    C'est en août 1984 que j'ai découvert ce groupe originaire de l'île de Skye en Ecosse. Ce jour-là FR3 diffusait une émission qui couvrait le Festival Interceltique de Lorient. A l'époque je n'avais pas de magnétoscope et j'avais donc enregistré le son...
  • Les albums de ma jeunesse (24) Dick Gaughan & Andy Irvine : Parallel Lines
    Toujours à la recherche de disques d'Andy Irvine, j'avais découvert ce trente-trois tours dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Après une tournée en Allemagne en 1980 Andy Irvine et Dick Gaughan s'étaient retrouvés pour des enregistrements en compagnie...
  • Les albums de ma jeunesse (23) Davy Spillane : Atlantic Bridge
    Né à Dublin en 1959, Davy Spillane encouragé par son père se met à l'apprentissage de l'uilleann pipe dès l'âge de douze ans et ce parallèlement à l'étude du tin whistle (qui est un instrument de base par lequel passent de très nombreux jeunes musiciens)....
  • Les albums de ma jeunesse (22) Andy M. Stewart & Manus Lunny : At it again
    Cette fois un mélange de musiques écossaises et irlandaises avec ce vinyle qui date de 1990 et qui sera un de mes derniers car un an plus tard je passais au format cd. Un duo donc entre le guitariste et joueur de bouzouki Manus Lunny et le chanteur écossais...
  • Les albums de ma jeunesse (21) : Andy Irvine & Paul Brady
    Dans la continuité de mes découvertes à retardement depuis le groupe Planxty (1985) je m'étais efforcé de me procurer tous les albums manquants à ma collection. J'ai donc trouvé (chez Green Linnet, USA) ce disque enregistré par Paul Brady et Andy Irvine...
  • Les albums de ma jeunesse (20) Kevin Burke & Micheal O' Domhnaill : Promenade
    J'avais déjà chroniqué deux fois ce duo mais je voulais y revenir dans cette série de LP qui ont marqué la fin de ma jeunesse. Ici on se retrouve fin des années '80 ou début des années '90 suite aux découvertes de 1985 à la Fnac de Bruxelles. J'avais...
  • Les albums de ma jeunesse (19) Christy Moore : Ordinary Man
    C'est à la Fnac (mais cette fois à Liège) que j'ai acheté ce vinyle fin des années '80. J'avais découvert Christy Moore quelques années plus tôt avec le groupe Planxty et j'avais directement aimé ce chanteur. Après la séparation de Planxty, Christy avait...
  • Les albums de ma jeunesse (18) : Stockton's Wing "Light in the Western Sky"
    C'est durant les années '80 que j'ai découvert les Stockton's Wing en achetant ce vinyle. Paru en 1982 "Light in the Western Sky" était déjà le troisième opus de ce groupe. Originaires de Ennis dans le Conté de Clare, Paul Roche (flûte & whistles), Kieran...
  • MoïRa : Sortie de "A New Age"
    A plusieurs reprises j'ai déjà ouvert ce blog à des artistes qui ne sont pas spécifiquement "celtiques". C'est le cas pour la chanteuse MoïRa que l'on pourrait d'avantage classer en chanson ... En janvier de cette année je vous avais présenté la chanteuse...
  • Les albums de ma jeunesse (17) : Patrick Street
    Tout comme Silly Wizard, J'ai découvert "Patrick Street" au tout début des années '90 dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Les Américains faisaient de beaux efforts de marketing en y présentant les groupes avec les noms des musiciens, le type...