Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 22:56

Petite évocation de musiciens Irlandais et Ecossais qui portent le même nom et le même prénom.

Tout d'abord le violoniste Sean Keane.

Homonymes

Né en 1946, Sean Keane devient tout naturellement un violonsite puisque ses deux parents jouent de cet instrument.

En 1961 il forme un premier groupe avec son frère James (accordéon) et le flûtiste Mike O' Connor il forme premier groupe "Castle Ceili Band".

Puis il fait partie de la formation de Sean O'Riada : Ceoltori Cualan pendant quelques années.

En 1968, Paddy Moloney lui propose de rejoindre son groupe : Les Chieftains.

Et Sean va passer toute sa carrière dans ce groupe qui va devenir une véritable institution en Irlande et sera connu dans le monde entier.

Depuis longtemps, Paddy Moloney s'ingénie à mélanger la musique Irlandaise avec d'autres musiques. De multiples rencontres avec des artistes rock, de la musique Mexicaine, Bretonne, de Galice, d'Amérique du Sud, de Chine, du Canada etc...

Chez les Chieftains, chaque musicien est mis à l'honneur et a l'occasion de faire de nombreux solos.

Sean Keane est aussi le nom d'un chanteur Irlandais.

Né en 1961 dans le Conté de Galway

Homonymes

Issu d'une famille de chanteurs, il s'initie dès le plus jeune âge au style "sean nos" (traditionnel à capella) auprès de sa mère et de ses tantes.

En même temps, il apprend aussi à jouer divers instruments (whistle, flûte, uilleann pipe, bodhran).

Il joue dans divers groupes dont "Shegui" puis "Reel Union" avec sa soeur Dolores Keane et aussi "Arcady" avec Sharon Shannon et Frances Black.

A partir de 1993, il démarre une carrière en solo et enregistre plusieurs albums avec entre autre des chansons en "sea-nos".

Il fait des tournées dans de nombreux pays d'Europe et aux U.S.A. qui font le bonheur de nombreux fans au niveau international.

 

Je vous avais déjà parlé des deux Gerry O'Connor, ils ont bien entendu leur place dans ce nouvel article.

Le violoniste Gerry O' Connor est originaire du nord-est de l'Irlande dans le Conté de Louth.

Il représente la quatrième génération d'une famille de violonistes.

Sa mère Rose O'Connor est elle aussi une brillante violoniste.

 

 

Homonymes

Gerry est tour à tour membre fondateur du groupe Skylark avec lesquels il enregistrera quatre albums puis du duo La Lugh avec son épouse Eithne Ni Uallachain (chanteuse et flûtiste).

Ce groupe compte également comme membre le guitariste Breton Gilles Le Bigot.

La Lugh enregistrera trois disques puis les deux musiciens formeront encore un autre groupe "Cosa gan Bhroga" qui publiera encore un autre cd.

Plus tard, Gerry O'Connor jouera encore en duo avec Gilles Le Bigot en 2005 et ils sortiront un cd à cette occasion.

La tradition musicale se poursuit dans la famille puisque le fils aîné, Donal O'Connor est lui aussi devenu un violoniste réputé sur la scène irlandaise.

 

 

L'autre Gerry O' Connor un un joueur de banjo très connu en Irlande mais il est également un grand violoniste.

Il est né à Nenagh dans les Compté de Tipperary.

Homonymes

En plus du banjo et du fiddle, Gerry joue également de la guitare et de la mandoline.

D'une part Gerry O' Connor a enrgistré quatre albums en solo.

D'autre part il a été membre du groupe "Four Men and a Dog" avec le guitariste Arty Mc Glynn.

Il a aussi fait partie du band de Sharon Shannon.

Puis il a été invité à faire partie des Dubliners pour remplacer le légendaire joueur de banjo Barney Mc Kenna.

Avec le départ du violoniste John Shehan, les Dubliners n'esxistent plus en tant que tel mais le groupe s'appelle désormais les Dublin Legends avec en plus de Gerry, Patsy Watchorn, Eammon Campbell et Sean Cannon.

Gerry O'Connor y alternant les prestations au banjo et au fiddle.

Un nom connu à présent avec Shane Mac Gowan, là aussi il y en deux.

Shane Mac Gowan c'est bien sûr le truculent chanteur des Pogues.

Bien que né en Angleterre en 1957, Shane est irlandais.

Homonymes

En dehors du chant, Shane joue également de la guitare, du banjo, du bodhran et du piano.

C'est bien entendu en tant que chanteur aux frasques multiples que le grand public le connaît.

Lorsqu'il es enfant, sa mère retourne vivre en Irlande où elle est chanteuse et danseuse.

le jeune Shane est donc alors plongé dans le milieu de la musique trad.irlandaise.

Six en ^lus tard, il retourne cependant vivre en Angleterre et vivra une bonne part de son adolescence à Londres.

C'est là qu'il découvre en 1976 les Sex Pistols et la musique Punk.

Cette musique va fortement l'influencer.

Il chante dans divers groupes avant de former les Pogues en 1982.

Sa grande dépendance vis-à vis de l'alcool (ainsi que les drogues) va sérieusement court-circuiter sa carrière et ruiner sa santé.

Il y aura des disputes au sein su groupe à cause de cela et il quittera d'ailleurs les Pogues en 1991 pour former un autre groupe.

Puis il ré-intégrera le célèbre band en 2012 à l'occasion de leur 30 ème anniversaire.

A soixante ans, Shane est en tout cas toujours là.

  

 

L'autre Shane Mc Gowan est nettement plus discret.

Il s'agit d'un guitariste de la région de Sligo.

Homonymes

Excellent guitariste d'accompagnement, Shane n'a pas son pareil pour faire ressortir un instrument solo grâce à sa manière de jouer.

Son style de jeu fait qu'il est très demandé par de grands musiciens comme Matt Molloy ou Martin O' Connor.

Shane Mc Gowan a également joué avec Lunasa.

Les dernières années on le retrouve souvent en compagnie de la famille Carty.

John Carty (banjo- fiddle-flûte), sa fille Maggie Carty (banjo) ou son frère James Carty (flûte) aiment tous se faire accompagner par Shane Mc Gowan. 

 

 

Petit détour à présent par l'Ecosse avec les deux chanteurs Billy Ross dont je vous avais déjà parlé.

Billy Ross est un des membres fondateurs du groupe Ossian en 1976

A la fois chanteur, guitariste et joueur de dulcimer il a enregistré trois albums avec ce groupe.

Homonymes

Une voix douce couplée à un fort accent écossais caractérisent sa manière de chanter.

Après deux disques avec Ossian il décide de poursuivre sa carrière en solo en 1981 et est remplacé par le chanteur Tony Cuffe.

En 1984, il retrouve cependant William Jackson avec qui il enregistre un autre album : The Misty Mountain.

Formation du groupe Smalltalk avec le violoniste Stuart Morison et le joueur  de cornemuse Iain Mac Innes.

En 1995 et 1996 il participe avec divers autres artistes (Tony Cuffe, Alan Reid...) à deux disques collectifs qui reprennent les chansons du poète Robert Burns. Billy Ross interprète plusieurs titres sur chaque disque.

En 1997, William Jackson reforme le groupe Ossian avec Billy et les deux autres membres de Smalltalk.

Billy enregistre encore un disque en solo en 2000 (Shore street) puis un autre disque avec le violoniste John Martin.

Je crois savoir qu'il a maintenant arrêté sa carrière mais ses cd subsistent et je vous les recommande.

 

De la génération suivante, l'autre Billy Ross est né à Perth en Ecosse.

Il devient rapidement un excellent guitariste (adepte de l'accord ouvert) et joue aussi de l'harmonica.

Homonymes

Depuis tout jeune, Billy Ross s'intéresse à de nombreuses formes musicales, le rock, la variété et aussi les chansons traditionnelles écossaises et celtiques.

Billy ne compose pas mais est avant tout un interprète qui soigne particulièrement ses arrangements.

Il décide ensuite d'aller s'installer au Japon où il forme un groupe rock avec des musiciens locaux.

Il donne aussi des concerts en solo où il reprend des chansons d'artistes écossais et des chansons de variétés.

C'est là qu'il décide de prendre le pseudo de Billy Ross Japan pour éviter les confusions avec l'autre Billy Ross.

Rentré en Ecosse, il installe son propre studio d'enregistrement à Edimbourg.

C'est là qu'il peaufine la création de nouveaux covers d'artistes Ecossais comme Dougie Mac Lean  ou Dick Gaughan.

Sa voix grave et la beauté de ses arrangements musicaux donnent à ses chansons un caractère unique.

A écouter sans modération.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour. très bel article. très intéressant. un beau blog. Vous pouvez visiter mon univers. lien sur pseudo. à bientôt. bises
Répondre
D
Belle idée, jean-François de parler des homonymies de nos bons musiciens, le légendaire Shane McGowan of the pogues a eu 60 ans et ses amis l'ont fêté, nous avions commenté cela sur la page FB irlande.... aprés bien des gloires et déboires, il survit.......
Répondre
C
Passionnant tout ça ..merci pour toutes tes recherches <br /> De quoi se faire plaisir avec toutes tes videos choisies <br /> Merci <br /> Bises
Répondre

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles RÉCents

  • Ciara Mc Crickard
    J'ai découvert cette chanteuse parce qu'elle était invitée sur l'album "Idir" (rien à voir avec le chanteur) du groupe irlandais "At First Light". Tout d'abord quelques précisions à propos de ce nom. En 2001 Michael Mc Goldrick et John Mc Sherry (tous...
  • Araëlle
    Très belle découverte pour moi que ce duo Araëlle composé de deux jeunes françaises. Originaires du département de l'Ariège (près de Toulouse) Emmanuelle et Sarah Hameau font de la musique ensemble depuis qu'elles sont enfants. Leur mère écoutait de la...
  • Les albums de ma jeunesse (25) Runrig : Play Gaelic
    C'est en août 1984 que j'ai découvert ce groupe originaire de l'île de Skye en Ecosse. Ce jour-là FR3 diffusait une émission qui couvrait le Festival Interceltique de Lorient. A l'époque je n'avais pas de magnétoscope et j'avais donc enregistré le son...
  • Les albums de ma jeunesse (24) Dick Gaughan & Andy Irvine : Parallel Lines
    Toujours à la recherche de disques d'Andy Irvine, j'avais découvert ce trente-trois tours dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Après une tournée en Allemagne en 1980 Andy Irvine et Dick Gaughan s'étaient retrouvés pour des enregistrements en compagnie...
  • Les albums de ma jeunesse (23) Davy Spillane : Atlantic Bridge
    Né à Dublin en 1959, Davy Spillane encouragé par son père se met à l'apprentissage de l'uilleann pipe dès l'âge de douze ans et ce parallèlement à l'étude du tin whistle (qui est un instrument de base par lequel passent de très nombreux jeunes musiciens)....
  • Les albums de ma jeunesse (22) Andy M. Stewart & Manus Lunny : At it again
    Cette fois un mélange de musiques écossaises et irlandaises avec ce vinyle qui date de 1990 et qui sera un de mes derniers car un an plus tard je passais au format cd. Un duo donc entre le guitariste et joueur de bouzouki Manus Lunny et le chanteur écossais...
  • Les albums de ma jeunesse (21) : Andy Irvine & Paul Brady
    Dans la continuité de mes découvertes à retardement depuis le groupe Planxty (1985) je m'étais efforcé de me procurer tous les albums manquants à ma collection. J'ai donc trouvé (chez Green Linnet, USA) ce disque enregistré par Paul Brady et Andy Irvine...
  • Les albums de ma jeunesse (20) Kevin Burke & Micheal O' Domhnaill : Promenade
    J'avais déjà chroniqué deux fois ce duo mais je voulais y revenir dans cette série de LP qui ont marqué la fin de ma jeunesse. Ici on se retrouve fin des années '80 ou début des années '90 suite aux découvertes de 1985 à la Fnac de Bruxelles. J'avais...
  • Les albums de ma jeunesse (19) Christy Moore : Ordinary Man
    C'est à la Fnac (mais cette fois à Liège) que j'ai acheté ce vinyle fin des années '80. J'avais découvert Christy Moore quelques années plus tôt avec le groupe Planxty et j'avais directement aimé ce chanteur. Après la séparation de Planxty, Christy avait...
  • Les albums de ma jeunesse (18) : Stockton's Wing "Light in the Western Sky"
    C'est durant les années '80 que j'ai découvert les Stockton's Wing en achetant ce vinyle. Paru en 1982 "Light in the Western Sky" était déjà le troisième opus de ce groupe. Originaires de Ennis dans le Conté de Clare, Paul Roche (flûte & whistles), Kieran...