Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 20:56
Les années Werneer

Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie.

Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France.

En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la longue chevelure qui jouait en souriant et parfois même en sautillant aux côtés d'Alan, de Dan Ar Braz et de Gabriel Yacoub.

J'ai déjà évoqué cette admiration pour ce groupe d'Alan Stivell qui a véritablement marqué mes 15 ans et orienté toute ma vie dans cette passion pour la musique celtique.

J'en parle dans divers articles tout au long de ce blog.

Tout démarre par une amitié entre René Werneer et Gabriel Yacoub qui firent de la musique ensembles à leurs débuts.

Deux musiciens qui n'avaient que 18 ans lorsqu'il s sont repérés par Alan Stivell qui décide de les embaucher dans son nouveau groupe.

C'est avec eux et une dizaine d'autres qu'Alan va donner son fameux concert à l'Olympia en février 1972. Concert dont l'enregistrement va se vendre à plus d'un million d'exemplaires et sera la détonateur de la carrière internationale d'Alan.

Après l'Olympia, René part en tournée avec Alan dans toute l'Europe.

En août 1972, il est également invité à participer au premier festival de Kertalg à Moëlan sur Mer organisé par Gwenn le Goarnig.

René y joue en solo ou en duo avec le chanteur américain Happy Traum.

 

En 1973, il sera ré-invité pour la seconde édition de ce festival folk et aura même l'occasion de jouer sur scène avec les irlandais du groupe Planxty.

On note sa présence sur trois titres du disque de 1972 et sur trois titres du disque de 1973.

 

Les années Werneer

René restera avec Alan jusque début 1976 et enregistrera trois autres disques :

Chemins de terre (1973)

A Langonnet (1974)

A Dublin (1975).

A l'exception de Dan Ar Braz, Alan se sépare de ses musiciens après l'album à Dublin et va enregistrer un disque consacré à des poètes Bretons.

René, Michel Santangeli, Pascal Stive et Jacky Thomas vont alors former le groupe "Ys".

Musicalement, ce disque était assez bien dans la lignée de l'album "A Dublin" mais cette fois nos quatre musiciens se chargent en plus de chanter à tour de rôle.

J'aimais bien ce groupe Ys que j'avais eu la chance de voir à Liège en 1976.

Ils avaient sur scène beaucoup de complicité.

Sur leur disque "Madame la frontière" René en plus du violon joue aussi du cromorne, des whistles et du dulcimer.

Ici une gavotte chantée en duo avec Jacky Thomas.

 

En 1977, René décide cependant de quitter le groupe mais les autres continuent sous le nom de "Kéris" dans un style d'avantage influencé par la musique de variétés.

Peu de gens le savent car il n'a jamais enregistré avec ce groupe mais en 1977, René Werneer a fait partie de Malicorne durant environ un an en remplacement de Laurent Vercambre.

Laurent s'était orienté vers d'autres projets musicaux (entre autre le groupe "La confrérie des fous") et Gabriel Yacoub avait demandé à René de le remplacer.

Entre 1975 et 1977, j'ai donc eu la chance de voir René Werneer quatre fois sur scène : deux fois avec Alan Stivell, une fois avec Ys et une fois avec Malicorne.

René se montrant à chaque fois virtuose durant ces quatre concerts.

Je ne peux résister à mettre une deuxième vidéo de Malicorne qui m'avait bien fait rire à l'époque.

La chanson "Landry" dans un play-back télévisé.

On y voit René qui y joue du cromorne (instrument à anche couverte qui date du Moyen-Age).

Sur le disque, il y a de fait un passage au cromorne à la fin mais ce qui est drôle c'est que René fait semblant d'intervenir au cromorne alors que l'instrument sur le disque est de la guitare électrique !

ceci dit, "Landry" est une chanson très entraînante que j'aime beaucoup.

Les années Werneer

Après la parenthèse Malicorne, René décide de former un autre groupe : L'Habit de plumes".

avec Jean-Luc Chevalier (guitares), Jean Chevalier (batterie) , Claude Le Peron (basse), Claude Alvarez-Pereyre (violon) et Brian Gulland (flûtes baroques).

La musique de l'Habit de plumes " mélange des influences de la pop, du rock, du folk et de la musique médiévale.

Un premier disque est enregistré en 1977 et un deuxième (Ecoutez les pauvres et les riches) en 1978.

René chante sur ce disque et joue du violon, de l'orgue et du cromorne.

Bien que ces disques aient été de grande qualité, ce groupe fut relativement méconnu du grand public.

Dans un tout autre style, René est invité à participer en 1980 à l'enregistrement du cd "La Déboussole" de la chanteuse française Catherine Ribeiro.

Faisant ainsi une petite incursion dans la musique de variétés.

Les années Werneer

René Werneer retourne ensuite vers la musique folk.

Toujours en compagnie du violoniste Claude Alvarez-Pereyre il enregistre en 1981 "Musiques traditionnelles et savantes pour les violons".

Après cela René jouera encore de la musique irlandaise avec le guitariste Alem Alquier mais n'enregistrera pas de disque avec ce dernier.

Enfin, fin des années '80 il forme un quatuor à cordes "La réjouissance Française" (avec François Cosic, Philippe Hoclet et Dominique Puchard).

Avec ce quatuor, il participe en 1990 au cd "Bel" de son ami de toujours Gabriel Yacoub.

.

Les années Werneer

Après 1990, René quitte la vie de musicien pour se consacrer uniquement à l'enseignement.

Professeur de musique très apprécié dont les les cours étaient de véritables leçons de philosophie.

Discret sur son passé de musicien pro, René reconnaissait malgré tout avoir une préférence pour la musique classique.

Les années Werneer

En 2012, donc bien après les "années Werneer", Alan Stivell décide de fêter les 40 ans de son concert de 1972 à l'Olympia.

Une série de musiciens y sont conviés dont Dan Ar Braz et René qui étaient aussi sur scène cette année-là.

L'émotion était forte, René et Alan ne s'étaient plus revus depuis fin 1975.

J'avais bien entendu largement parlé de cet événement dans mon article de 2012.

 

Dès lors, juste une petite vidéo pour se remémorer l'ambiance qu'il y avait ce soir-là.

Alan chantant accompagné de ses trois violonistes (René, Robert Le Gall et Raphaël Chevalier).

Enfin, pour terminer, une vidéo amateur avec ce qui est peut-être la dernière prestation scénique de René Werneer à ce jour.

Dans le prolongement du concert Olympia 2012 (qui fut bien sûr immortalisé par un cd/dvd) Alan partit en tournée avec son groupe actuel.

Entre autre un concert à Cachan le 9 mars 2012.

Ce soir-là René était dans le public.

Certains l'ayant reconnu, il décida de monter sur scène et d'emprunter le violon de Raphaël Chevalier pour jouer un morceau avec Alan.

Participant ainsi devant un public ravi à une nouvelle version de Tri Martolod.

Merci à toi René !

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Contact us for a web design consultation and to ask about many of our other great services.
Répondre
H
Reputation In Our grant College Offsprings, Corps. The existing fund abacus of personality-teaching sanity be vicious for the spasm.
Répondre
R
I will instantly grab your rss feed to stay informed of any updates.
Répondre
A
j'aime me promener ici. un bel univers.
Répondre
C
Passionnant tout ça ...merci à toi <br /> Je viens de passer un très bon moment <br /> Bises
Répondre

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles RÉCents

  • Ciara Mc Crickard
    J'ai découvert cette chanteuse parce qu'elle était invitée sur l'album "Idir" (rien à voir avec le chanteur) du groupe irlandais "At First Light". Tout d'abord quelques précisions à propos de ce nom. En 2001 Michael Mc Goldrick et John Mc Sherry (tous...
  • Araëlle
    Très belle découverte pour moi que ce duo Araëlle composé de deux jeunes françaises. Originaires du département de l'Ariège (près de Toulouse) Emmanuelle et Sarah Hameau font de la musique ensemble depuis qu'elles sont enfants. Leur mère écoutait de la...
  • Les albums de ma jeunesse (25) Runrig : Play Gaelic
    C'est en août 1984 que j'ai découvert ce groupe originaire de l'île de Skye en Ecosse. Ce jour-là FR3 diffusait une émission qui couvrait le Festival Interceltique de Lorient. A l'époque je n'avais pas de magnétoscope et j'avais donc enregistré le son...
  • Les albums de ma jeunesse (24) Dick Gaughan & Andy Irvine : Parallel Lines
    Toujours à la recherche de disques d'Andy Irvine, j'avais découvert ce trente-trois tours dans le catalogue de Green Linnet aux U.S.A. Après une tournée en Allemagne en 1980 Andy Irvine et Dick Gaughan s'étaient retrouvés pour des enregistrements en compagnie...
  • Les albums de ma jeunesse (23) Davy Spillane : Atlantic Bridge
    Né à Dublin en 1959, Davy Spillane encouragé par son père se met à l'apprentissage de l'uilleann pipe dès l'âge de douze ans et ce parallèlement à l'étude du tin whistle (qui est un instrument de base par lequel passent de très nombreux jeunes musiciens)....
  • Les albums de ma jeunesse (22) Andy M. Stewart & Manus Lunny : At it again
    Cette fois un mélange de musiques écossaises et irlandaises avec ce vinyle qui date de 1990 et qui sera un de mes derniers car un an plus tard je passais au format cd. Un duo donc entre le guitariste et joueur de bouzouki Manus Lunny et le chanteur écossais...
  • Les albums de ma jeunesse (21) : Andy Irvine & Paul Brady
    Dans la continuité de mes découvertes à retardement depuis le groupe Planxty (1985) je m'étais efforcé de me procurer tous les albums manquants à ma collection. J'ai donc trouvé (chez Green Linnet, USA) ce disque enregistré par Paul Brady et Andy Irvine...
  • Les albums de ma jeunesse (20) Kevin Burke & Micheal O' Domhnaill : Promenade
    J'avais déjà chroniqué deux fois ce duo mais je voulais y revenir dans cette série de LP qui ont marqué la fin de ma jeunesse. Ici on se retrouve fin des années '80 ou début des années '90 suite aux découvertes de 1985 à la Fnac de Bruxelles. J'avais...
  • Les albums de ma jeunesse (19) Christy Moore : Ordinary Man
    C'est à la Fnac (mais cette fois à Liège) que j'ai acheté ce vinyle fin des années '80. J'avais découvert Christy Moore quelques années plus tôt avec le groupe Planxty et j'avais directement aimé ce chanteur. Après la séparation de Planxty, Christy avait...
  • Les albums de ma jeunesse (18) : Stockton's Wing "Light in the Western Sky"
    C'est durant les années '80 que j'ai découvert les Stockton's Wing en achetant ce vinyle. Paru en 1982 "Light in the Western Sky" était déjà le troisième opus de ce groupe. Originaires de Ennis dans le Conté de Clare, Paul Roche (flûte & whistles), Kieran...